La maison container : habitat marginal ou solution d’avenir ?

Partagez l'article sur les réseaux

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Si la maison container existe depuis les années 90 en Chine, on est aujourd’hui bien loin des logements de fortune à l’origine du concept. Container City à Londres, campus étudiant à Amsterdam ou Le Havre, cette solution de construction inspire les architectes et designers du monde entier.

Et le marché de la maison individuelle n’a pas tardé à s’emparer de ce matériau original offrant de multiples possibilités. Résolument moderne pour certains, froid et trop industriel pour d’autres, le design des maisons containers ne laisse certainement pas indifférent.

Alors, à l’ère de l’éco-construction, la maison container est-elle une bonne alternative ?

Rapidité, résistance, bas coût : les atouts indéniables de la maison container

maison container isolation thermique Le premier atout d’une construction en containers est sans aucun doute sa facilité et sa rapidité de mise en œuvre. Les containers, généralement livrés avec toutes les découpes nécessaires, s’assemblent comme dans un jeu de construction, minimisant considérablement la durée du chantier. Une facilité qui n’enlève rien à la solidité de cette structure faite d’acier d’une épaisseur de 5 mm.

Fabriqués à l’origine pour transporter toute sorte de marchandises par delà les océans et supportant jusqu’à 5 fois leur poids, les containers offrent en effet une solidité à toute épreuve. Et comme ils ont été conçus pour pouvoir s’empiler, la construction d’une maison à étages ne pose aucune difficulté.

À ces atouts viennent s’ajouter un prix attractif, ouvrant des perspectives pour ceux qui rêvent d’une habitation au design original, mais à bas coût. Car les économies réalisables sont loin d’être négligeables : de 15 à 20 % par rapport à une maison traditionnelle !

Reste cependant la question de l’impact écologique et des performances énergétiques d’une telle habitation. Si l’utilisation de containers pour la construction de logements représente une solution de recyclage avantageuse, la faible inertie du métal doit impérativement être palliée par une solution d’isolation efficace. Au risque parfois de perdre en surface habitable…

L’isolation : un point clé dans la construction d’une maison container

Maison container isolation thermique De par la forte conductivité thermique du métal, l’isolation d’une maison container est primordiale. Mal isolée, la maison sera non seulement difficile à rafraîchir l’été, mais ne conservera pas non plus la chaleur du chauffage l’hiver. Un calfeutrage soigneux est donc essentiel pour éviter tout pont thermique.

On distingue deux types d’isolation : intérieure et extérieure. Si l’isolation intérieure, moins coûteuse, a longtemps été privilégiée, elle engendre une perte significative d’espace vital peu adaptée à la maison container. De plus, sa mise en place peut être critique dans les angles et engendrer des déperditions faute d’une mise en œuvre minutieuse.

Enveloppant plus efficacement l’habitation tout en n’étant pas limitée en épaisseur, l’isolation extérieure se développe donc malgré son coût plus élevé. Une couche d’une trentaine de centimètres d’épaisseur peut ainsi être installée sans perdre un seul centimètre d’espace de vie. L’isolation extérieure permet en outre d’habiller la façade, une solution pour ceux que le design industriel rebute.

Côté toiture, la maison container permet la mise en œuvre d’un toit végétalisé, particulièrement prisé dans l’éco-construction. Il faut dire qu’entre ses performances en terme d’isolation thermique comme phonique, son impact positif sur la biodiversité et son esthétisme indéniable, cette solution possède de nombreux avantages.

Et avec tous les aménagements écologiques pouvant être intégrés grâce aux économies réalisées sur le coût de l’ossature, la maison container peut aisément être conçue comme une maison basse consommation. Les économies continuent donc après sa construction !

Alliant design, confort et respect de l’environnement, la maison container n’a sûrement pas fini de faire parler d’elle…

D'autres articles